En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Ecoprêt-Rénovation énergétique

Rénovation énergétique

Un deuxième écoprêt pour les ménages motivés

Publié le : 28/08/2016


Inscrit dans la loi de finances 2016, l’écoprêt complémentaire à taux zéro destiné à booster la rénovation énergétique des logements est entré en vigueur en plein cœur de l’été. Le décret est paru le 5 août dernier et il acte une application rétroactive de cette mesure à compter du 1er juillet 2016.

Dorénavant, si le montant maximum du prêt à taux zéro reste de 30 000 €, les ménages qui ont emprunté moins peuvent souscrire un deuxième écoprêt complémentaire jusqu’à atteindre ce plafond de 30 000 €. Soit un montant possible de 10 000 € si l’écoprêt initial était de 20 000 €, par exemple. Ce peut être une opportunité pour engager des travaux d’économie d’énergie supplémentaires et améliorer encore la performance énergétique de son logement.

Pour bénéficier de ce prêt à taux zéro complémentaire, il faut juste avoir souscrit son premier écoprêt dans les 3 ans précédant cette nouvelle demande. Les travaux, quant à eux, doivent être effectués par un artisan ou une entreprise RGE et ils doivent porter sur un autre poste que le bouquet de travaux initial, par exemple sur le chauffage si le premier bouquet de travaux concernait l’isolation.


Catégorie : -
Page lue 376 fois