En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Reste à charge Zéro

Lunettes, prothèses auditives et dentaires : les tarifs à ne pas dépasser pour être remboursé

Le 12 janvier 2019, le gouvernement a dévoilé le décret fixant les montants maximum de remboursement des lunettes, des prothèses auditives et des prothèses dentaires par la Sécurité sociale, dans le cadre de la réforme reste à charge zéro.

Concernant les lunettes (montures plus verres correcteurs), celles qui seront remboursées intégralement ne devront pas dépasser 420€ (lunettes à correction moyenne de -6 à +6 dioptries et à verres unifocaux). Ce montant pourra aller jusqu'à 800€ s'il s'agit de lunettes à verres progressifs. "Dans tous les cas, la prise en charge d'une monture est limitée à 100 euros", explique le décret. Ces garanties s'appliquent aux frais exposés pour l'acquisition d'un équipement composé de deux verres et d'une monture, par période de deux ans, à l'exception des cas pour lesquels un renouvellement anticipé est prévu."

Au niveau des prothèses auditives, le plafond de remboursement est fixé à 1700€ "par aide auditive, par période de quatre ans". Le texte souligne que ces "dispositions s'appliquent aux contrats souscrits ou renouvelés à compter du 1er janvier 2020 pour [celles] relatives à l'optique et au dentaire et à compter du 1er janvier 2021 pour [celles] relatives aux aides auditives". Pour veiller à leur application, "un comité de suivi de la réforme '100 % santé' " a été créé. Celui-ci remplace l'Observatoire des prix et de la prise en charge en optique médicale.

La facture du dentiste ne vous restera plus en travers de la gorge. Mais il faudra attendre janvier 2020 pour vous faire soigner sans sortir un euro.

TROIS PANIERS DE SOINS

Le premier, c’est celui du « reste à charge zéro ». On y trouve tous les soins de base et des prothèses de qualité dites « standard » dont le prix sera plafonné à 500 €.

Le deuxième panier comprend des couronnes, bridges et dentiers de qualité supérieure aux prix plafonnés à 550 €.

Figurent enfin dans le troisième panier dont les prix sont libres les 30 % de prothèses qui composent le haut de gamme et tout ce qui n’est pas remboursable, dont les implants.

Quels soins pour le «reste à charge zéro» ?

La référence ici, c’est le – léger – sourire. Les dents qui se voient, incisives, canines et prémolaires, ont droit à des prothèses en céramique blanche.

resteachargezero.jpg

Source : "Décret n° 2019-21 du 11 janvier 2019 visant à garantir un accès sans reste à charge à certains équipements d'optique, aides auditives et soins prothétiques dentaires".

 


Dernière modification : 11/02/2020 09:24
Catégorie : -
Page lue 452 fois